Ce samedi 11 septembre, les élèves de l'option musique ont participé, à Frethun, à la cérémonie de la 9ème commémoration du Mémorial de l'OTAN à la mémoire des soldats qui ont sacrifié leur vie pour l'OTAN.

A cette occasion Fred et Fernand, 2 vétérans, se sont rendus au mémorial depuis Monaco en Solex !

 

 Une vidéo de la Voix du Nord

 

 

Le mémorial et les porte-drapeaux

Vue générale

 

Les officiels

 

Les élèves de l'option musique

 

 

 

Fred et Fernand

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 élèves de 1ère, Arthur Decaestecker, Maxime Devienne, Léa Guiot, Logan Isaert, Tania Ranson et Emile Seillier participent à un projet initié par madame Verdin professeur d’Histoire-Géographie.

Retenu par la région des Hauts-de-France, ce projet pédagogique  s’articule autour de l’étude de cas de Nathan Alpern, déporté  à Auschwitz puis à Dora, et de ses parents (Isaac et Esther). Il s’inscrit dans le travail d’histoire et de mémoire  en partenariat avec la Coupole. En effet, il existe un lien entre le camp de Dora et la Coupole, implantée dans le bunker de béton construit d’où devaient être tirés les V2, arme secrète d’Hitler qui devait, espérait-il, changer le cours de la guerre. Or, c’est à Dora que fut construite l’usine de fabrication des V2 en 1943, dans une ancienne mine du centre de l’Allemagne.

C’est en étudiant « le Livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora »de Laurent Thiery, historien à la Coupole, que le choix s’est unanimement  porté sur Nathan Alpern, arrêté à Lens (Pas-de-Calais), le 11 septembre 1942.

En janvier 2021 a eu lieu un atelier pédagogique à la Coupole, suivi en juin par une rencontre avec Alain Alpern, le fils de Nathan, et ses deux filles Catherine et Florence.

En novembre 2021 doit avoir lieu un voyage à Auschwitz afin de retracer l’itinéraire de Nathan Alpern et de ses parents.

Enfin, deux fois par mois, les élèves mènent des recherches documentaires au CDI.

Une restitution numérique du travail des élèves et de différents documents d’archive permettra de partager l’expérience des 6 élèves, notamment auprès des autres lycéens.  Le lien sera mis sur le site du lycée et sera donc accessible à tous.   

 

 

Propriété de Jean-Luc Montois, consul honoraire de Suède, le Palais de la Cathédrale a été ouvert au public, après des mois de restauration. 15 pièces, meubles du XVIIe au design contemporain, tableaux du XVIIe au XIXe siècle, ensemble de porcelaines, faïences, …, le Palais de la cathédrale est une véritable malle aux trésors, devenue incontournable à Saint-Omer.

Monsieur Montois lui-même assure les visites, s'adaptant au centre d'intérêt des visiteurs. Début juin, ce sont des élèves de 2de qui ont pu en profiter. Les échanges ont été riches, et les élèves s'ont ressortis enchantés par la découverte de ce lieu magnifique, par l'érudition et la gentillesse de monsieur Montois.

En 2020, ce sont des élèves de la spécialité Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques qui avaient découvert le Palais.

 

 

 

 

                                              Colette, Lucie et Jean-Pierre

 

Récompensé par les Oscars 2021, le documentaire « Colette » est le fruit de hasards et de rencontres. Mais surtout de la volonté de transmission de Colette Marin-Catherine aux jeunes générations.

Réalisé par Anthony Giacchino et produit par Alice Doyard, il avait déjà été primé à plusieurs reprises dans des festivals aux États-Unis : à Palm Springs au International Short Fest ; à Missoula, dans le Montana, au Big Sky documentary Film Festival ; à St Louis, dans le Missouri au St Louis International Film festival ; au Festival des Femmes exceptionnelles.

A l’occasion, en 2018, du tournage d’une série de portraits sur des acteurs de la Seconde guerre mondiale en Normandie, Anthony Giacchino et Alice Doyard ont rencontré Colette Marin-Catherine, ancienne résistante. Ils lui proposent de réaliser un documentaire, pour la suivre dans son voyage sur les traces de son frère, Jean-Pierre, lui aussi résistant, mort à 19 ans le 22 mars 1945 au camp de concentration de Mittelbau-Dora. Elle qui avait toujours refusé d'aller en Allemagne, n'appréciant guère le "tourisme morbide", a accepté pour rendre hommage à son frère et pour témoigner.

Dans ce voyage, Colette Marin-Catherine est accompagnée par Lucie Fouble, étudiante en histoire. Lucie qui, alors qu’elle était bénévole à la coupole d’Helfaut, avait justement rédigé une notice sur Jean-Pierre dans le « Livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora » dont la rédaction a été coordonnée par Laurent Thiery, historien à la Coupole.

Elève au lycée, Lucie avait déjà montré tout son intérêt pour l’histoire et la perpétuation de la mémoire, notamment en participant au Concours National de la Résistance et de la Déportation dont elle a été lauréate en mai 2019.

Bravo à tous ceux qui ont permis à ce documentaire de voir le jour !

 

La vidéo est sur le site de the Guardian : https://urlz.fr/fuKO

La page facebook du Livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora : https://urlz.fr/fv58

Lucie était invitée sur France bleu nord ce matin : https://www.francebleu.fr/nord

 Les élèves de l'option Musique, accompagnés de collégiens du collège de l'Esplanade, interprètent la chanson qu'ils ont composée pendant le 1er confinement 2020.